anxiété maladresse sociale

Traiter l’anxiété sociale via un groupe de parole pour jeunes adultes de 20 à 30 ans

Pourquoi me fatiguer à rédiger moi-même un article sur l’ouverture d’un groupe de parole pour jeunes adultes avec anxiété sociale ou se sentant en décalage lors de certaines situations relationnelles… Quand on peut le faire pour moi ?!

Bref, je me contenterais juste d’insérer dans ce post quelques mots-clés, histoire que vous puissiez tomber sur cette page si ce type de groupe vous intéresse !

Ainsi, bienvenu aux phobiques sociaux, aux timides maladifs, aux réservés de la discussion, aux heureux différents, aux malchanceux de l’intimité, aux décalés des relations, aux gens qui n’osent pas dire, à ceux qui paniquent en société, aux jeunes isolés, aux jeunes incompris, aux maladroits sociaux, aux daltoniens des expressions faciales, aux adultes avec Asperger et autres Sheldon Cooper, aux atypiques en tout genre, aux anxieux de la société,…

Si vous n’êtes pas certains de coller au profil, voici un test qui pourra peut-être vous éclairer.

Et merci à Melissa pour son aide !

C’est quoi ce groupe ?

Vous avez entre 20 et 30 ans. Et vous présentez une phobie ou anxiété sociale. Vous avez du mal à vous intégrer en société, avec un isolement voulu ou subi. Bref, vous vous sentez en décalage avec les autres lors de situations sociales. Vous souhaitez partager votre expérience et votre ressenti avec des personnes ayant les mêmes difficultés. Bazinga !

Nous nous retrouverons probablement une fois par mois en groupe de 3 à 6 personnes maximum, le vendredi soir de 19h à 21h30 soit au cabinet de Coralie Becqueriaux, soit en extérieur, autour d’un verre ou pour partager un repas. Nous organiserons bien-sûr des temps de parole, mais également des jeux et activités.

Il s’agit d’un moment de partage et d’écoute. Il faudra donc faire preuve de bienveillance les uns envers les autres en respectant le point de vue et ressenti de tous. Confidentialité et non-jugement seront les maîtres-mots de ces rencontres.

Pourquoi s’inscrire à un groupe alors qu’on a une anxiété sociale ?

A quoi bon, me direz-vous, consulter pour un travail en groupe si on est mal à l’aise en groupe ?

Justement pour limiter cette anxiété sociale ! En thérapie cognitivo-comportementale, en cas d’anxiété ou de phobie, la méthode ayant faite ses preuves est l’exposition. Son principe est simple : plus on est stressé, plus on fuit et pire c’est ! Mais si on s’expose de façon progressive à ce qui nous effraye, on finit par s’y habituer et bye bye les peurs ! Ba oui, la psychologie c’est parfois aussi simple que cela.

Et un groupe composé de personnes ayant tous l’impression d’avoir des fragilités dans les relations, c’est tout simplement plus simple pour s’intégrer et s’assurer être compris !

C’est aussi la possibilité de se soutenir les uns les autres, de se donner des astuces,… Ou juste de passer un bon moment ! Car on peut avoir des difficultés relationnelles ET avoir envie d’être en relation ! Bref, c’est aussi un moyen de limiter l’isolement.

Comment y participer ?

C’est bien simple, il vous suffit de me contacter au 0665971230 ou via coralie.becqueriaux@gmail.com.

Comptez 50 euros la session, avec facture pour votre mutuelle si elle prend en charge des consultations psychologiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *