Yado coronavirus

Confinement COVID-19 : 5 tips de Maitre Yoda après son exil sur Dagobah…

FparlerMaître Yoda a passé près de 23 ans sur Dagobah… Bon, il n’était pas confiné chez lui, mais il était seul sur cette sombre et vaseuse planète assez inhospitalière. Autant dire que la Force était avec lui, et que nous en aurions nous-même bien besoin en ces longs moments.

Par chance, il nous livre en exclusivité ses astuces pour lutter contre le stress psychologique lié au confinement ! Ou peut-être que je perds la raison… Hum, de m’occuper pour éviter ça je ferais mieux – en rédigeant un nouvel article par exemple ?

Attention si tu décides de suivre les conseils de Yoda, il te précise : « Fais-le ou ne le fais pas. Il n’y a pas d’essai. » 

A occuper positivement ton esprit, tu chercheras !

Ressentir des émotions négatives en ces temps troubles, normal il est. Mais avoir en tête que cela est temporaire et que tu peux contrôler certaines choses pour gérer cette crise, tu dois…

Bon, pas facile car s’y ajoute le confinement, la fameuse cerise sur l’Ewok, la goutte d’eau qui fait bugger C3PO… De fait, l’ennui s’invite à la fête pour encourager les ruminations ou angoisses et soutenir les risques de dépression ou d’anxiété.

Bref, Maître Yoda nous prévient : « L’ennui est le chemin vers le côté obscur : l’ennui mène à la frustration, la frustration mène à la haire, la haine… mène à la souffrance. »

Mettre en place un programme d’activité peut permettre d’éviter ce cercle vicieux.

Alors commençons par le basique, du genre s’habiller et s’apprêter correctement chaque jour – sauf dimanche, car dimanche c’est permis ! Puis laissons à Jabba et autres Hutts le loisir de lambiner. Préparons-nous de vrais bons repas équilibrés, qui nous rappellerons avec nostalgie la cantina de Mos Eisley. Menons une vie de Jedi, sans excès et grignotage ! Planifions un minimum chaque journée, inventons de nouveaux projets pour soi, lançant-nous dans de nouveaux challenges… Donnons-nous des rituels pour marquer le temps afin d’éviter que ces jours de confinement tendent à tous se ressembler.  

Si tu n’as aucune idée pour t’occuper positivement, Yoda t’invite par exemple à :

  • re-re-regarder les 2 premières trilogies de la saga ! ou d’autres films et séries – mais avec modération
  • écouter de la musique ici ou
  • te lancer dans des créations en origami de drôles de créatures
  • lire sa biographie (ou d’autres bouquins et e-books)
  • te fabriquer tes propres goodies Star Wars – aller, il y a bien deux trois trucs qui traînent chez toi pour faire ça !
  • se mettre à la pâtisserie avec Force
  • apprendre à jouer d’un instrument, plus particulièrement le violoncelle
  • prendre des cours de dessins en ligne
  • s’instruire sur YouTube 
  • faire des exercice de relaxation du type cohérence cardiaque ou méditation pleine conscience 
  • pratiquer les jeux de société
  • réaliser ses propres savons 
  • s’informer sur un psychoblog incroyablement intéressant !

La communication télépathique, le Jedi utilise. 

Yoda nous explique également que, lors de son exil sur Dagobah, ses discussions avec Obi-Wan Kenobi par télépathie lui on clairement éviter de sombrer. Bon, pour tout vous avouer, il raconte aussi avoir parlé avec son bro, Qui-Gon Jinn… Bref, gros déni de la mort de ce dernier chez Yoda – mais c’est pas le sujet !

Tout ça pour dire que l’humain a besoin de stimulations sociales ! Et de stimulations sociales variées !

Parce que, oui, c’est bien joli pour ceux qui ne sont pas seuls d’être bien (ou pas) accompagnés, mais même pour ces derniers, la tête de maman, chéri ou loulou, bahhhh au bout de 2 semaines de confinement, tu as envie de l’&@^}# ! – Même bien avant 14 jours en fait !

Je n’ai pas tout compris à la technique de télépathie méditative proposé par Yoda, cependant, il me semble que des appli du genre WhatsApp, Skype et autres font bien l’affaire sans gros entrainement ou maîtrise de la Force ! Maintenons donc les interactions avec nos proches, mais différemment. D’ailleurs, les cyber-party avec jeux de société en ligne se développent et apparaissent un peu plus fun que les soirées Jedis, à débattre au sujet de l’Elu et de l’équilibre dans la Force…  

Et si tes Maîtres te limitent l’accès aux réseaux  : c’est sans nul doute à juste titre en général ! Cependant en période de confinement, les parents doivent être conscients de l’importance que revêt pour un jeune le besoin d’être connecté à ses amis pour éventuellement s’assouplir 😉

Attention : l’excès de relations sociales est également dangereux pour la santé mentale ! Si vous cohabitez avec d’autres humains, veillez à trouver des moments et lieux pour être seul de temps en temps.

BFM-TV et LCI, couper tu dois.

Si Yoda n’avait pas d’écran sur Dagobah, ce n’est pas pour rien nous dit-il. Il nous assure ainsi que minimiser le temps passé à regarder la télévision est un bon conseil quelque soit le contexte ! Imaginez son avis maintenant que nous sommes inondés d’un flot incessant d’informations continues sur le Covid-19 ! L’œil ne voit que la surface des choses et, outre les décomptes mortifères, il a de quoi se perdre dans les rumeurs et la désinformation !

L’OMS a d’ailleurs rendu un rapport sur les effets psychologiques de la quarantaine en soulignant l’impact péjoratif d’une mauvaise information des autorités. Le rapport précise que « Des informations insuffisantes, comme l’absence ou le retard d’informations émanant des autorités de santé publique, souvent en raison d’une mauvaise coordination entre les responsables de la santé et du gouvernement ; des recommandations peu claires ; une confusion sur les raisons de la mise en quarantaine ; et le manque de transparence perçu. » sont des facteurs de stress notables… Entre le « Allez votez » et « Nous sommes en guerre », suivi de près par les révélations d’Agnès Buzyn, elles-mêmes vite effacées par les divergences entre la politique de gestion actuelle de la crise sanitaire et certaines voix dont celle du Pr Didier Raoult, sans compter les dites pénuries de masques et les bonnes blagues de Sibeth Ndiaye… Autant dire qu’on est bien servi, hein ! Bref, se tenir informer peut limiter l’angoisse… C’est pas sûr nous confirme Yoda !

Son avis est clair : plutôt embrasser un Wookie que regarder BFM ! Ses autres conseils : veillons à limiter nos recherches d’info à quelques moments dédiés dans la journée et à vérifier nos sources. Ou à visionner des vidéos d’actu un peu satiriques. Je vous mettrez bien des liens, mais on va me tacler de gauchiste ou gentille bobo… Rahh… MinceOups ! Mes doigts ont encore glissé ! Par contre, celui-là il est de Yoda !

Et enfin, attention aux jeunes Padawans. Ils sont particulièrement affectés par ce qu’ils entendent et voient dans les médias. Vous trouverez ici des ressources pour en parler avec les plus petits.

Une activité physique, tu auras (si si…).

De très nombreuses études démontrent que l’activité physique permet une importante réduction des états dépressifs et anxieux, dans la population générale comme chez les personnes ayant un diagnostic de trouble anxieux ou de dépression. D’après Maître Yoda, cela fait circuler les midichloriens dans le corps et l’esprit… 

Il nous conseille en particulier de pratiquer l’art du sabre laser, les combats type UFC et le badminton ?! (WTF) Vous pouvez aussi suivre le programme de gym de l’Empire galactique pour les Stormtrooper.

A défaut, vous pouvez bien faire l’activité que vous voulez. Sortir marcher tous les jours pour s’aérer est possible une fois l’attestation de déplacement dérogatoire bien remplie. Vous pouvez même faire une marche en e-sport avec PokémonGO si vous êtes un vieux geek ! Il existe également plein de tutos sur YouTube et diverses applications.

Vous avez donc l’embarras du choix : pas d’excuse ! 

Le côté obscur de la Force, redouter tu dois. Du soutien alors tu chercheras.

Le dernier conseil de Yoda, c’est de vous faire aider si vous vous sentez en détresse. Vous pouvez être soutenu par des proches, mais vous êtes peut-être seul ou envahi par le côté obscur : une aide professionnelle est peut-être nécessaire. Beaucoup de psychologues sont passés à la téléconsultation. Cliquez d’ailleurs ici si vous souhaitez savoir comment cela fonctionne.

Des psychologues bénévoles peuvent être consultés sur cette plateforme. Vous pouvez également être soutenu par des bénévoles formés au soutien psychologique au 0 800 858 858 (Croix Rouge – 7j/7, de 10h à 22h en semaine, de 12h à 18h le week-end).

Je vous conseille toutefois de faire appel à un psy que vous pourrez revoir si vous en avez les moyens, notamment en libéral, les effets psychologiques péjoratifs ne disparaissant pas forcement à la levée du confinement et la reprise du travail salarié des psychologues bénévoles. Beaucoup de praticiens consultent en téléconsultation, mais veillez à trouver quelqu’un pas loin de chez vous, que vous pourrez voir en vrai dès que ce sera possible.

Vous pouvez aussi contacter un psychiatre : il est médecin et ses consultations sont prises en charge par la sécurité sociale (sauf dépassement).

En cas d’urgence, l’Ilot Psy de Lille garde une ligne téléphonique ouverte au 03 20 78 22 22 et pourra vous recevoir si votre situation le justifie. Vous pouvez également faire le 15.

Si vous avez notion de danger pour un padawan, appeler le 119 (Service national d’accueil téléphonique de l’enfance en danger) ; la ligne est gratuite et ouverte 24h/24 et 7j/7. Vous pouvez également appeler la police en composant le 17.

 

Sinon, bon courage. Que la Force soit avec vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *